Les meilleurs casinos
1
Maxcasino
2
Icecasino
3
Crystal Casino
4
5
Systèmes de paiement
Homepage > Nouvelles > Amaya Gaming dans le collimateur de la GRC et de l’AMF du Québec

Amaya Gaming dans le collimateur de la GRC et de l’AMF du Québec

amaya-gaming-

Pendant que les organes de contrôle de l’industrie du jeu avaient déjà un œil sur les activités d’Amaya Gaming, la GRC procède à une perquisition inattendue des bureaux de la société.

En juin 2014, Amaya Gaming avait racheté le groupe Rational Ltd., propriétaire de Full Tilt Poker et de Poker Stars, pour la rondelette somme de 4,9 milliards de dollars. Les contrôleurs des services financiers canadiens ayant appris la nouvelle comme tout le monde ont donc commencé à s’intéresser à la situation financière de la société.

Au terme d’une enquête sur les opérations financières de la société, ce sont l’AMF du Québec et la GRC qui ont investi les bureaux d’Amaya Gaming à l’improviste du lundi 10 décembre au mercredi 12 décembre derniers. La GRC parle de mesures préventives de sécurité, affirmant qu’il n’y a aucune relation entre ladite perquisition et l’enquête menée au préalable. De leur côté, les dirigeants d’Amaya Gaming précisent que la GRC et l’AMF peuvent compter sur leur entière collaboration, d’autant plus que la société nie toute implication dans des activités illégales quelconques. Un malheur n’arrivant jamais seul, la valeur de l’action Amaya a connu une chute historique de 18%, alors qu’elle affichait ces dernières années une très forte croissance d’environ 400%. Même si un léger rebond du cours a été enregistré la semaine dernière, l’avenir de l’action de la société demeure plutôt incertain, particulièrement avec l’AMF et la GRC qui sont à ses trousses.

Bonne nouvelle pour les joueurs et le personnel, l’enquête et la perquisition menée par la GRC en collaboration avec l’AMF n’ont pas empêché que les activités continuent à se dérouler normalement et que les salariés de la société continuent de recevoir leurs salaires après les vacances.

Laissez votre commentaire